Tous les articles de la catégorie Cohésion sociale

Couverture sociale

Un projet pour la santé ?

Par Mathieu Monconduit

La campagne présidentielle incite à la créativité. Stimulés par des propositions décapantes sur la réduction du déficit public et la mise à contribution des acteurs de l’Assurance privée, aiguillonnés par de vieux scandales venus de pollueurs en santé tolérés par l’UE, des engagements concernant la santé sortent des tiroirs, donnant l’impression d’une vaste surenchère. Lire la suite…

maxresdefault

Face à la PRAF-attitude

Par Jean-Pierre Rosa

Le livre de Brice-Teinturier sur la PRAF-attitude (Plus rien à faire, plus rien à foutre, la crise de la démocratie) risque bien d’être le plus noir mais aussi le plus abouti des essais sur la crise de la démocratie. Loin de diagnostiquer dans la crise actuelle une simple défiance, même profonde, comme un Pierre Rosanvallon, il lit dans les multiples sondages politiques de ces dernières années, non plus une colère contre une démocratie confisquée par des élites lointaines et profiteuses, mais la montée de quelque chose de bien plus inquiétant : le désintérêt. Lire la suite…

328924203_1280x720

Violence boomerang

Par Dominique Quinio

« La crise du politique n’est-elle pas avant tout une crise de la parole ? », s’interrogeaient les évêques de France dans leur texte, publié à l’automne, qui invitait à retrouver le sens du politique. « Là où le conflit n’est pas dit, là où la vérité est transformée ou cachée, là risque d’apparaître la violence ». Et les évêques d’appeler à recourir au dialogue, au débat. Lire la suite…

vérité

La vérité sur la post-vérité

Par Catherine Belzung

D’après le dictionnaire d’Oxford, le néologisme anglais «post-vérité» (« post-truth ») est le « mot international de l’année 2016 », car son occurrence a augmenté de 2000% par rapport à l’année antérieure. Le terme a été très largement popularisé par des journalistes et des universitaires, d’abord dans le contexte du Brexit, puis dans celui des élections américaines, dans le but de qualifier des assertions parfois extravagantes et extrêmement éloignées de la vérité énoncées par des hommes politiques dans le but de marquer émotionnellement leurs électeurs potentiels. Les émotions pour orienter les votes, plutôt que l’adhésion basée sur une analyse objective et une opinion bien informée… Lire la suite…

9912001915_02dae3c1d5_b

Vers un revenu universel…ou vers l’universalité du travail ?

Par Denis Vinckier

Manuel Valls, quand il était premier ministre, avait posé les éléments d’un diagnostic : 35 % des personnes qui peuvent prétendre au Revenu de Solidarité Active (RSA) n’en font pas la demande en raison de la complexité du dispositif. Terrible constat qui démontre combien le besoin d’accompagnement est réel et notre système inadapté. Lire la suite…

Migration

L’immigration syrienne

Par Paul  Champsaur

La vague d’immigration syrienne en Europe met au premier plan l’accueil des immigrants en France. Un réfugié est un migrant qui a demandé l’asile et l’a obtenu. Il n’est plus expulsable. La grosse majorité des immigrants ne demandent pas l’asile. Jusqu’en 2014 sur plusieurs dizaines de milliers de demandeurs d’asile par an, d’origines très diverses (Afghanistan, Albanie, Bangladesh, Irak, Tchétchénie,…), seuls un quart environ obtenaient le statut de réfugié. De ce fait dans la suite on ne parlera que d’immigrants.

L’immigration était sur les dix dernières années de 210000 personnes par an*, avec une hausse les dernières années, d’où un accroissement de 100000 personnes de la population immigrée (5,9 millions). Car il y a chaque année 50 000 décès d’immigrés et 60 000 d’entre eux quittent le territoire (étudiants,…). La hausse de l’immigration depuis 2009 jusqu’au début de 2014 était d’origine européenne du fait de la crise économique. L’immigration non européenne représentant environ 50% du total. L’immigration en France était, en proportion, la moitié de celle des pays de l’OCDE. La France n’est plus un pays d’immigration importante, notamment en comparaison européenne. Lire la suite…

rene_girard_redux

Lire l’actualité à l’aide de René Girard

Par Bernard Perret

René Girard nous a quitté le 5 novembre 2015. Quelques jours après cet anniversaire, il est encore temps d’en saisir l’occasion pour relire les débats qui nous agitent à la lumière des idées de ce grand penseur. Anthropologue et exégète, Girard est certes resté à l’écart des controverses politiques Lire la suite…

carte_vitale_anonyme

Un système de santé solidaire?

Par Mathieu Monconduit

Oui , il faut sauver le caractère solidaire de l’Assurance maladie, qui témoigne encore de la volonté de mettre à égale disposition de tous, riches ou pauvres, habitants des villes ou des campagnes, les ressources de soins adaptés à leur état de santé. Oui il y a de nombreuses pistes pour améliorer Lire la suite…

attentat-de-nice--l039hommage-de-photo-8

Carnage de Nice : un coupable désigné

Par Jean-Pierre Rosa

Le carnage qui a eu lieu à Nice est odieux. Nous sommes unis à la souffrance des familles et des proches des 84 victimes et nous comprenons leur colère. Pourtant nous restons hésitants devant le qualificatif de l’acte suicidaire et meurtrier de ce conducteur fou. Attentat ? Terrorisme ? Ou bien désir de tuer et de mourir dans une sorte de rage insensée ? Lire la suite…

2048x1536-fit_homme-allume-bougie-hommage-victimes-attentat-nice-15-juillet-2016

Au-delà des mots

Par Dominique Quinio

Ajouter des paroles aux paroles, des commentaires aux commentaires, comme un flot débordant. Même plusieurs jours après le drame qui a frappé Nice et sa célèbre promenade des Anglais, faisant plus de 80 morts et de nombreux blessés, de tous âges, de toutes nationalités, de toutes confessions, les mots vous manquent. Lire la suite…