Tous les articles de la catégorie Culture

apprentissage

Transmettre une culture héritée ou favoriser l’apprentissage des connaissances et compétences pour tous.

Par Xavier Mancel

Récemment, lors d’un colloque de préparation de la session 2016 des Semaines Sociales, François-Xavier Bellamy, philosophe et homme politique a défendu l’idée d’un nécessaire recentrage de l’école sur une seule mission : transmettre notre héritage culturel. Xavier Mancel, chef d’établissement, répond. Lire la suite…

aaa

L’éducation à la multiculturalité

Par Jean-Pierre Rosa

La mondialisation a un puissant impact sur l’éducation. Les politiques éducatives qui sont en effet la plupart du temps liées à une culture et restent, dans cette mesure, du ressort de la souveraineté nationale, se trouvent peu à peu et par pans entiers, soumises à une concurrence sans règles bien claires, si ce n’est celle de leur solvabilité c’est à dire de leur utilité immédiate1. Lire la suite…

europe-67396_960_720

Coup de chapeau à Europe Info

Par Jérôme Vignon

Europe Info, organe mensuel d’information en ligne rattaché à la COMECE[1]devrait célébrer cette année son seizième anniversaire. Certains en doutent cependant, après le coup de semonce qui vient de lui être lancé par les Conférences épiscopales de Pologne et de Hongrie Lire la suite…

© Ciric

Sommet des consciences : les religions au secours du politique ?

Par Louise Clémentier

A l’aune de l’historique de la lutte contre le changement climatique, la perspective de la COP 21, la prochaine conférence internationale à ce sujet, qui se tiendra à Paris en novembre prochain, n’incite pas à un immense optimisme. Qui a oublié l’échec de la conférence de Copenhague de 2009, où la Chine et les États-Unis s’étaient mis d’accord sur un document non-contraignant et resté sans effet ? Le scepticisme prévaut donc quant à la capacité des États à s’entendre sur ce point, c’est-à-dire, au fond, quant à la capacité du politique à faire véritablement avancer la cause du développement durable. Lire la suite…

dignité

Face au terrorisme: rendre à chacun sa dignité

Par Philippe Segretain

Refonder la nécessaire dignité de chacun, préalable à l’accueil de l’égalité, au combat pour la liberté, à l’invention quotidienne de la fraternité, belle dynamique dont Paul Ricœur nous a rappelé et la nécessité et le potentiel. Lire la suite…

4040991792

Laudato Si : vers un nouveau contrat socio-culturel

Par Bernard Ibal

Pollution et réchauffement climatique, pauvreté et exclusion, robotique et technosciences : « tout est lié » dit le Pape, et tout est dans le chaos sans un projet nouveau global et volontariste. Lire la suite…

url

Quand François élargit la notion de création

Par René Poujol

La crise écologique est devenue une évidence. Mais prétendre que la parution de Laudato Si’, quelle qu’en soit la qualité intrinsèque, marquerait pour l’Église une manière de prendre le train en marche tient de la polémique stérile. Les Français, pour ce qui les concerne, ont découvert l’écologie en 1974 avec la candidature de René Dumont à la Présidence de la République. Or, quatre ans plus tôt, à la tribune de la FAO, le pape Paul VI déclarait : «La détérioration progressive de ce que qu’il est convenu d’appeler l’environnement risque de conduire à une véritable catastrophe écologique.» On aimerait, rétrospectivement, que nos politiques et intellectuels français aient fait preuve, à l’époque, d’une égale intuition. Lire la suite…

najat-vallaud-belkacem

L’obligatoire et le facultatif dans les programmes scolaires

par Jean-Pierre Rosa

La présentation de la copie du Conseil supérieur des programmes a été, comme de coutume lorsque quelque chose change dans l’éducation nationale, l’occasion de vives polémiques. Lire la suite…

Marcel Pagnol et le latin


Marcel Pagnol et le latin par tverny

Migrants de retour de Libye (Dirkou, Niger 2004)Julien Brachet

Migrations, question mondiale sur fond de guerre – 2

Par Jean-Pierre Rosa

Le terme de migrants et de migrations que nous employons aujourd’hui pour les grands drames migratoires est devenu insuffisant. Il risque de nous enfermer dans une question de « gestion de flux » alors que nous entrons depuis plusieurs années dans une réalité toute différente. Il nous faut élargir notre regard et considérer l’état de guerre dans lequel, bon gré mal gré, nous nous trouvons et qui pousse des populations entières à l’exil. Nous ne devons pas faire la politique de l’autruche. Lire la suite…