Tous les articles de la catégorie Bioéthique

illus2-1

Arrêté sur le sang d’un cordon : l’anti-jugement de Salomon

Par Jean-Pierre Rosa

Le Tribunal de Grande Instance de Grasse vient d’autoriser le 21 novembre dernier un couple à faire conserver par une biobanque privée britannique le sang du cordon ombilical de leur enfant – une petite fille née le 14 décembre. Cette conservation est payante – elle donne lieu à un bénéfice pour la société britannique – et il est stipulé que les cellules conservées ne pourront être utilisées que par les personnes que la famille autorisera à en bénéficier.Ce jugement introduit une brèche dans la loi de bioéthique de 2011 qui avait autorisé le prélèvement et la conservation du sang de cordon ombilical, mais uniquement pour effectuer un don anonyme et gratuit.

Lire la suite…

image002

Don de sang de cordon : promouvoir l’altruisme plutôt que le cynisme commercial

Par Catherine Belzung

Pour la première fois en France, un tribunal (celui de Grasse) vient d’autoriser un couple à faire conserver par une société privée britannique (une biobanque) le sang du cordon ombilical de leur futur enfant (à naître le 18 décembre). L’intérêt ? Pouvoir soigner cet enfant si dans le futur il déclare une maladie qui pourrait être guérie grâce aux cellules souches pluripotentes contenues dans ce sang de cordon. Une médecine préventive en quelque sorte. La famille argumente en effet que plusieurs grands parents du futur bébé sont décédés de cancers digestifs, ce qui expose l’enfant à un risque élevé de déclarer ce type de maladie quand il sera devenu adulte. Et d’espérer que dans le futur, grâce aux éventuels progrès de la science, ces cellules souches pourraient permettre soit de régénérer un tissu malade, soit de récupérer des forces par exemple après une chimiothérapie. Lire la suite…

vaccin

Les enjeux éthiques des expériences chez l‘Homme dans un monde globalisé

Par Catherine Belzung

Le 17 novembre dernier, les décrets d’application de la Loi Jardé relative aux recherches faites sur la personne humaine sont enfin parus, 4 ans et demi après le vote de la Loi (mars 2012) : un délai record ! En Europe et en France, ce type d’expériences scientifiques était déjà fort réglementé Lire la suite…

Medecine_Echographie

Le contrôle qualité du diagnostic prénatal et ses dérives

Par Mathieu Monconduit

Le décret du 3 mai 2016 relatif à l’évaluation et au contrôle de qualité des examens de diagnostic prénatal et l’arrêté du 11 mai fixant les règles de bonnes pratiques en matière de dépistage et de diagnostic prénatals de la trisomie 21 pourraient s’inscrire dans une simple démarche vertueuse de contrôle qualité de tests largement répandus. Mais l’introduction d’une obligation nouvelle destinée aux biologistes en modifie le sens et en manifeste l’intention, bien différente. Lire la suite…

index

Les particules fines, un enjeu de santé publique

Par Jean-Pierre Rosa

Le 21 juin dernier, l’organisme Santé publique France, publiait une étude estimant à 48 000 décès par an l’impact de la pollution atmosphérique par particules fines en France. Soit une perte d’espérance de vie qui se situe entre 9 et 15 mois selon que l’on habite en ville ou dans des zones rurales de densité urbaine faible. Si l’agglomération parisienne rejoignait le peleton de tête des 5 % de communes les moins polluées, le gain d’espérance de vie serait de près de deux ans. Lire la suite…

870x489_euthanasie.jpg.pagespeed.ce.d-FMoZEsl_

Avec la loi fin de vie, le mal mourir est il guéri?

Par Mathieu Monconduit

Alain Claeys (PS) et Jean Leonetti (LR), co rapporteurs, de la Loi dite « fin de vie »  en ont, chacun, livré leur vision avant le vote final du parlement le 27 janvier. En étant attentif aux passages mis en exergue ou au contraire omis par chacun d’eux Lire la suite…

GPA

Gestation pour autrui ou location d’utérus ?

Par Jérôme Vignon                       

Ce 2 février 2016, à l’invitation de Laurence Dumont, vice présidente PS de l’assemblée nationale, des assises mondiales convoquées par des associations féministes à dominante française s’était rassemblées autour d’une charte destiné à « enjoindre les Etats  de l’Union européenne d’agir pour exclure ou abolir en Europe,  et si possible au-delà,  toute loi ou réglementation visant à autoriser  la pratique de la maternité de substitution, contraire au respect de la personne humaine ».  Lire la suite…

DR

Modifier génétiquement l’embryon humain ?

Par Catherine Belzung

Modifier génétiquement des embryons et toute leur descendance ? L’idée est non seulement lancée dans quelques esprits, mais déjà en marche concrètement.. En effet, au début de cette semaine, le comité d’éthique britannique (le Human Fertilisation and Embryology Authority) a donné à des chercheurs d’un laboratoire de Londres l’autorisation de modifier génétiquement des embryons humains grâce à une nouvelle technique d’édition du génome : CRISPR-CAS9. Derrière cet acronyme barbare se cache une méthode simple d’utilisation, économique et facile d’accès. Lire la suite…

PMA-et-GPA-ou-la-procreation-de-substitution_large

Assises pour l’abolition universelle de la maternité de substitution

Par Jean-Pierre Rosa

C’est un événement tout à fait remarquable qui vient d’avoir lieu ce 2 février, à l’Assemblée Nationale. Plusieurs associations et personnalités européennes conviées par Madame Laurence Dumont, première vice-présidente de l’Assemblée Nationale, ont signé la Charte pour l’abolition universelle de la maternité de substitution. Lire la suite…

depenses-de-sante-en-france-et-en-europe

Protection universelle maladie : l’État providence détrône le travail et les syndicats

Par Mathieu Monconduit

Cette année dans le projet de Loi de financement de la Sécurité Sociale , en sus des chiffres de la protection sociale et des comptes de la santé, se glisse un changement structurel majeur. Lire la suite…