Tous les articles de la catégorie Fraternité

Migration

L’immigration syrienne

Par Paul  Champsaur

La vague d’immigration syrienne en Europe met au premier plan l’accueil des immigrants en France. Un réfugié est un migrant qui a demandé l’asile et l’a obtenu. Il n’est plus expulsable. La grosse majorité des immigrants ne demandent pas l’asile. Jusqu’en 2014 sur plusieurs dizaines de milliers de demandeurs d’asile par an, d’origines très diverses (Afghanistan, Albanie, Bangladesh, Irak, Tchétchénie,…), seuls un quart environ obtenaient le statut de réfugié. De ce fait dans la suite on ne parlera que d’immigrants.

L’immigration était sur les dix dernières années de 210000 personnes par an*, avec une hausse les dernières années, d’où un accroissement de 100000 personnes de la population immigrée (5,9 millions). Car il y a chaque année 50 000 décès d’immigrés et 60 000 d’entre eux quittent le territoire (étudiants,…). La hausse de l’immigration depuis 2009 jusqu’au début de 2014 était d’origine européenne du fait de la crise économique. L’immigration non européenne représentant environ 50% du total. L’immigration en France était, en proportion, la moitié de celle des pays de l’OCDE. La France n’est plus un pays d’immigration importante, notamment en comparaison européenne. Lire la suite…

refugies

Les chrétiens des Yvelines face aux réfugiés

Les membres de l’équipe d’animation de l’antenne des Yvelines des Semaines Sociales de France ont été indignés par les remous causés par le projet d’un centre d’accueil et d’orientation pour les réfugiés à Louveciennes et plus encore par un tract non signé mais prétendument rédigé par  » des paroissiens de différentes paroisses de Versailles » s’opposant à l’existence de ce centre ainsi que, plus généralement, à l’accueil des réfugiés. Une lettre a donc été rédigée le 21 octobre par l’équipe, laquelle est adressée aux semainiers des Yvelines, aux responsables de la diaconie, du secours catholique, d’autres mouvements et associations catholiques. Nous la reproduisons ci dessous. Lire la suite…

Pope Francis lights a candle during an interfaith peace gathering outside the Basilica of St. Francis in Assisi, Italy, Sept. 20. The pope and other religious leaders were attending a peace gathering marking the 30th anniversary of the first peace encounter.  (CNS photo/Paul Haring) See ASSISI-ECUMENISM-WELBY, ASSISI-BARTHOLOMEW-TRIBUTE, ASSISI-CHRISTIAN-PRAYER, POPE-ASSISI-PEACE Sept. 20, 2016.

Les quatre piliers de la paix

Le climat géopolitique n’était pas le plus propice. Réunir des responsables religieux du monde entier et les inviter à prier pour la paix n’allaient pas de soi, alors que les religions sont aujourd’hui clouées au pilori Lire la suite…

la-jungle-de-calais

Calais…enfin le bout du tunnel ?

Par Denis Vinckier

Plusieurs déclarations et prises de position ces derniers jours, permettent de le penser. D’abord le Ministre de l’intérieur qui confirme « le démantèlement de la jungle », le Président de la Région des Hauts de France qui lui emboîte le pas en allant discuter avec les anglais, Emmanuel Macron qui affirme que les migrants sont une richesse et une opportunité économique et enfin François Bayrou qui rappelle les communes de France à leur devoir de subsidiarité : « Il est absolument anormal que les responsables de la vie civique, locale – les maires – ne soient pas associés à la question de l’accueil des migrants. Que l’État s’arroge ce droit est complètement anormal. Je défends le droit des élus locaux à proposer des solutions alternatives à ce que l’État décide assez souvent avec des œillères ».  Lire la suite…

universite_securite

Sécurité ou humanisme ? La polémique enfle dans les universités

Par Catherine Belzung

C’est la rentrée.. et elle ne se passe pas vraiment à la façon d’un long fleuve tranquille dans les Universités ! En effet, dans le contexte lié aux attentats terroristes, le Ministère de l’Éducation Nationale a annoncé le 31 août une aide financière de 30 Millions d’euros pour assurer la sécurité des campus : il s’agit de sécuriser les bâtiments, et d’employer des vigiles pour mieux protéger enseignants et étudiants contre l’éventualité d’une attaque.  Comme il y a une centaine d’universités en France, cela correspond à environ 300 000 euros par établissement. Bien sûr, cette aide a été bien accueillie, les universités (qui sont pour plusieurs d’entres elles en déficit) étant assez démunies pour affronter ce type de situation, et le secteur de l’enseignement supérieur étant visé par ce type d’attaque Lire la suite…

Hamel

Neutraliser ou désincarcérer ? En hommage au Père Hamel

Par Mathieu Monconduit

L’escalade dans l’horreur a choisi pour cible, au soir de sa vie, un homme symbole d’engagement inconditionnel dans le service d’Eglise auprès de tous les hommes dans diverses paroisses de la rive sud de l’agglomération rouennaise. Les multiples témoignages et manifestations collectives d’hommage montrent la force d’exemplarité de telles vies. Lire la suite…

10349437-le-pere-jacques-hamel-un-pretre-age-toujours-actif-qui-dialoguait-avec-les-musulmans

En hommage au Père Hamel

Par Dominique Quinio

Quelques jours à peine après le drame de Nice, après un attentat perpétré en Allemagne, un autre en Irak, c’est la communauté catholique de France qui se trouve frappée, en la personne d’un prêtre assassiné au moment même où il célébrait la messe, en semaine, devant une petite communauté de fidèles dont l’un était grièvement blessé. Deux hommes ont perpétré cet attentat à l’arme blanche, revendiqué très rapidement par Daesh. Malmené sur le terrain militaire, le groupe Etat islamique incite ses « soldats » à frapper, en Europe, les mécréants, autrement croyants ou incroyants, juifs ou chrétiens, voire des musulmans dans des tueries de masse sur des lieux de loisirs et de fête. Lire la suite…

2048x1536-fit_homme-allume-bougie-hommage-victimes-attentat-nice-15-juillet-2016

Au-delà des mots

Par Dominique Quinio

Ajouter des paroles aux paroles, des commentaires aux commentaires, comme un flot débordant. Même plusieurs jours après le drame qui a frappé Nice et sa célèbre promenade des Anglais, faisant plus de 80 morts et de nombreux blessés, de tous âges, de toutes nationalités, de toutes confessions, les mots vous manquent. Lire la suite…

TO GO WITH AFP STORY "JAPAN-US-NUCLEAR-HISTORY-WWII-HIROSHIMA-ANNIVERSARY" BY HIROSHI HIYAMA
This handout picture taken on November, 1945 by US Army and released from Hiroshima Peace Memorial Museum shows the A-bomb Domea, three months after the atomic bomb was dropped by B-29 bomber Enola Gay over the city of Hiroshima. Charred bodies bobbed in the brackish waters that flowed through Hiroshima 70 years ago this week, after a once-vibrant Japanese city was consumed by the searing heat of the world's first nuclear attack. About 140,000 people are estimated to have been killed in the attack, including those who survived the bombing itself but died soon afterward due to severe radiation exposure.  AFP PHOTO / HIROSHIMA PEACE MEMORIAL PARK---EDITORS NOTE---HANDOUT RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / HIROSHIMA PEACE MEMORIAL MUSEUM" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

La demande de pardon, un défi impossible en politique ?

Par Catherine Belzung

Vendredi 27 Mai le président Barack Obama s’est rendu à Hiroshima, au Japon. Il s’agit de la première visite d’un chef d’état américain en exercice sur les lieux où est tombée la première bombe atomique, il y a de cela 71 ans. En soi il s’agit d’un événement tout à fait notable. Lire la suite…

coexister

Polémique sur la laïcité : pourquoi des chrétiens ne peuvent se taire

Par Jérôme Vignon

La polémique qui oppose depuis quelques jours deux personnalités de l’actuelle majorité autour de la juste application du principe de laïcité ne peut laisser indifférentes les Semaines sociales de France.

Lire la suite…