Tous les articles contenant le mot-clé citoyenneté

macron Versailles

Hautes ambitions

Par Dominique Quinio

Le temps est compté. Pour le président de la République et l’équipe gouvernementale, il s’agit de convaincre que l ‘été ne sera pas « vacant » ni « vacance » Du très long discours que le président de la République a prononcé à Versailles devant le Congrès, le 3 juillet, que retenir ? Le « bien commun universel », « basculé, transformé, menacé » sur le plan géopolitique ou écologique ? La nécessité de contrebalancer un exercice jupitérien du pouvoir présidentiel, par des contre-pouvoirs réels, notamment en rendant à la justice sa liberté et son autonomie ? Des réformes institutionnelles (moins de parlementaires, une dose de proportionnelle, moins de lois et des lois mieux évaluées, un conseil économique, social et environnemental repensé…) ? La réaffirmation de la valeur du travail pour chaque homme, dans un contexte de chômage de masse ? Le besoin d’une Europe refondée : car « l’Europe, c’est nous », sans nier que le projet européen se trouve fragilisé par la prolifération bureaucratique et le scepticisme.  Un thème cher aux Semaines sociales qui préparent leur Session de novembre : « Quelle Europe voulons-nous ? ». Lire la suite…

index

Responsabilité(s)

Par Jérôme Vignon

Le terme de « responsabilité » est sans doute l’un des plus significatifs de ceux qui reviennent dans le discours propre du nouveau président de la République. Son « projet » est construit autour de l’enjeu de conférer une responsabilité à chaque Français, pour que la solution de problèmes globaux ne soit pas seulement renvoyée à des institutions1. Au soir de chacun des deux tours de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron disait mesurer la responsabilité de donner une direction à la vie publique de notre pays pour 5 ans, sachant l’ampleur des désaccords à propos de cette direction. On conçoit, par exemple la responsabilité de faire en sorte que l’Europe redevienne pour une majorité de Français un projet d’avenir. Lire la suite…

index

 Les jours d’après

Par Dominique Quinio

Si l’enjeu n’était pas si grave, il y aurait quelque chose d’excitant à vivre l’élection présidentielle version 2017. Parce que rien ne s’y déroule comme prévu, qu’il est impossible de prédire quel en sera le résultat final, pas même le nom des deux candidats susceptibles d’être qualifiés pour le second tour. Les sondeurs affichent leur prudence et préviennent qu’ils ne pourront peut-être  pas donner une estimation des scores dès la fermeture des derniers bureaux de vote. Quelle nouveauté ! Devoir attendre que le dépouillement soit un peu plus avancé ! Patienter avant de se précipiter vers l’épisode suivant et de re-sonder les électeurs ! Lire la suite…

328924203_1280x720

Violence boomerang

Par Dominique Quinio

« La crise du politique n’est-elle pas avant tout une crise de la parole ? », s’interrogeaient les évêques de France dans leur texte, publié à l’automne, qui invitait à retrouver le sens du politique. « Là où le conflit n’est pas dit, là où la vérité est transformée ou cachée, là risque d’apparaître la violence ». Et les évêques d’appeler à recourir au dialogue, au débat. Lire la suite…

hemicycle

Faire face à la crise du politique

Par Hugues d’Hautefeuille

« Le pire est probable, le meilleur est possible ». Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, citait Edgar Morin lors du mardi d’éthique publique au Centre Sèvres, le 4 novembre 2016. Le thème du débat était  » Face à la crise du politique, quelle place pour les chrétiens ? » Elle dialoguait avec Charles de Courson, député UDI de la Marne et Philippe Portier, directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Études. Remarquables interventions dont on aimerait que les politiques, candidats à des primaires ou non, s’inspirent. Lire la suite…

meeting-1er-mai-2012-front-national-_-blandine-le-cain-_-flickr

Face à l’extrême-droite, avec la revue Projet

Par Dominique Quinio

L’extrême-droite, ses idées, son succès électoral croissant en France ou dans d’autres pays européens sont de longue date un sujet d’analyse pour les Semaines sociales de France et sa Tribune. A l’approche des élections présidentielles puis législatives de 2017, force est de constater qu’il faudra compter avec Marine Le Pen et son parti. Nombre d’électeurs, y compris des électeurs catholiques qui jusqu’ici résistaient plus que la moyenne aux sirènes du FN, feront ce choix. Lire la suite…

2048x1536-fit_homme-allume-bougie-hommage-victimes-attentat-nice-15-juillet-2016

Au-delà des mots

Par Dominique Quinio

Ajouter des paroles aux paroles, des commentaires aux commentaires, comme un flot débordant. Même plusieurs jours après le drame qui a frappé Nice et sa célèbre promenade des Anglais, faisant plus de 80 morts et de nombreux blessés, de tous âges, de toutes nationalités, de toutes confessions, les mots vous manquent. Lire la suite…

Self-Portrait_Leonardo_da_Vinci

L’Europe pour tous

Par Catherine Belzung

Beaucoup l’ont mentionné : le vote pour ou contre le Brexit a révélé une profonde division de la société du Royaume Uni. D’un côté les citoyens plutôt jeunes, urbains et avec un bon niveau socioculturel, nageant comme un poisson dans l’eau de ce monde globalisé,  et de l’autre des personnes laissées pour compte, plus âgées et rurales, ayant peu d’espoir de voir leur vie se transformer, et plutôt déroutées par les défis proposés par ce monde changeant. Lire la suite…

9036767-14356699

La démangeaison du referendum ou la démolâtrie

Par Jean-Pierre Rosa

L’aventure du Brexit (tout comme celle du référendum sur l’aéroport de Notre-Dame des Landes) sont l’occasion de réfléchir d’urgence sur la tendance actuelle à prendre non seulement à témoin l’opinion publique sur certains dossiers chauds mais à lui faire porter le poids de la décision – et sa responsabilité. Lire la suite…

Waving United Kingdom and European Union Flag

L’Europe vide d’Hubert Védrine

Par Jérôme Vignon

Quelle que soit l’issue du référendum britannique, son résultat devrait sonner l’alarme auprès des responsables politiques en charge du cours de l’Union européenne et de son avenir. Tel est le sens des interventions récentes fort remarquées d’Hubert Védrine au cours des derniers jours : cet ancien Ministre des Affaires étrangères qui fut aussi longtemps un conseiller personnel de François Mitterrand continue en effet de faire autorité en matière de politique étrangère. Si l’on partage volontiers le diagnostic d’Hubert Védrine on peut être en revanche en désaccord avec les conclusions qu’il en tire. Lire la suite…