La bioéthique au défi de la pratique médicale et de la politique de l’Europe

Dans tous les débats actuels sur les lois de bioéthique, nous avons – me semble-t-il – une fâcheuse tendance à nous focaliser sur la question purement éthique au sens philosophique du terme – et les questions de principe qui y sont liées – sans examiner le contexte de la pratique médicale et celui qui nous lie aux autres pays européens. Bien sûr l’éthique est importante mais la pratique produit elle-même sa propre vision de l’homme et du monde. Elle ne repose pas sur des fondements explicites car elle naît souvent de choix de société antérieurs Lire la suite…

Analyse économique et morale

L’analyse économique est souvent perçue comme réductrice, voire amorale. Elle n’existe qu’à partir d’un constat de rareté. Les ressources de l’humanité sont limitées. En outre, l’économiste s’efforce de tenir compte des comportements tels qu’ils sont et non tels que l’on pourrait les rêver. Heureusement, nous rencontrons des personnes ou des organismes mus, au moins partiellement, par des objectifs altruistes. En fait, philosophie morale et analyse économique sont complémentaires dans la mesure Lire la suite…

De la confrontation à la délibération

Il y a une dignité de la chose politique qui tient à ce que sa fonction n’est pas seulement de donner aux hommes les moyens de leur existence, mais aussi de les exercer à la communication, au dialogue, à la recherche de la signification de leur existence commune. La vie politique perd une grande part de sa valeur quand elle n’est plus qu’une gestion technique de la vie matérielle. Ce débat sur le sens de la vie sociale appartient donc à la tâche politique et il suppose la confrontation publique des convictions personnelles ou Lire la suite…

La garantie jeune : une bonne nouvelle

Une hirondelle ne fait pas le printemps, surtout en ces temps où les hirondelles comme le printemps se font rares. Pourtant il faut saluer comme une nouvelle prometteuse le succès européen et français de la « garantie jeune ». Tout a commencé en 2013, au creux d’une crise économique qui ne donnait guère de signes de rémission. Dans l‘ensemble des économies européennes, les nouveaux entrants sur le marché du travail peinent à s’y faire une place. Le phénomène décrit par l’OCDE comme celui des NEETS[1], jeunes ni en emploi, ni en formation prend une ampleur Lire la suite…

L’esprit de service

Sommes-nous dignes des héros que l’histoire et l’actualité nous donnent en exemple ? L’hommage national rendu au colonel de gendarmerie, Arnaud Beltrame, assassiné dans un supermarché de l’Aude pour s’être proposé comme otage à la place d’une jeune femme menacée par un terroriste djihadiste qui avait déjà tué trois personnes, nous oblige à nous poser la question. Le discours officiel du président de la République fit appel à notre esprit de résistance, à un héroïsme français que tant de figures Lire la suite…

Paradise papers : le légal et le moral

Tous les mois, retrouvez Pierre-Yves Stucki et sa chronique sur la pensée sociale chrétienne et l’actualité, au micro de Paul Keil sur RCF Jerico Moselle.

Chronique du 17 novembre 2017.

 

Le « Consortium international des journalistes d’investigation » (ICIJ) a commencé ce mois-ci, sous le nom de « paradise papers », une série de révélations sur des opérations « d’optimisation fiscale ». Et ce qui me frappe dans ces affaires, c’est la ligne de défense des personnes mises en cause. À chaque fois ou presque, la justification est la même : « c’était légal ». Lire la suite…

Forum des Initiatives du Ceras – Heureux les sobres !

Tribune du Ceras

Le changement climatique fait déjà son œuvre, les liens sociaux se fragilisent : face à de tels défis, chacun peut éprouver une certaine impuissance. Pourtant, « nous chrétiens, avons les meilleures raisons de nous mobiliser : non pas la peur mais l’espérance qui jaillit de notre regard sur le Création » plaide Fabien Revol (La Croix du 27/03/2015). Entrer dans une dynamique d’espérance en analysant Lire la suite…

La famille d’aujourd’hui

Par Paul Champsaur
Le phénomène frappant c’est la baisse du nombre de personnes par ménages. Le nombre moyen était de 3 il y a une quarantaine d’années. Il tend aujourd’hui vers 2. Du coup l’accroissement du nombre de ménages est plus rapide que celui de la population et contribue à la demande de logements. Les ménages (28 millions) sont répartis en trois groupes à peu près égaux : les ménages comptant au moins 3 personnes, les ménages de 2 personnes, le plus souvent un couple, enfin les ménages d’une personne seule. Le vieillissement n’y est pour rien car les couples âgés vivent plus longtemps ensemble avant veuvage. La principale raison c’est la réticence plus grande de nos compatriotes à s’installer en couple, puis la rupture plus fréquente de celui-ci. Lire la suite…

ISF : ruissellement ou réinvestissement ?

Tous les mois, retrouvez Pierre-Yves Stucki et sa chronique sur la pensée sociale chrétienne et l’actualité, au micro de Paul Keil sur RCF Jerico Moselle.

Chronique du 20 octobre 2017.

 

Depuis que le président Macron a confirmé la suppression de l’Impôt de solidarité sur la fortune, on a beaucoup reparlé de la « théorie du ruissellement ». Cette théorie, appliquée notamment par l’administration Reagan au début des années 80, entend provoquer une relance de la croissance en allégeant la fiscalité imposée aux plus hauts revenus. L’argent ainsi rendu aux plus riches est censé, par la consommation ou l’investissement, redescendre progressivement – comme un ruissellement – à travers tout le système économique, pour finalement profiter à tous. Lire la suite…

mondialisation et fiscalité

Mondialisation, entreprises et institutions

Par Paul Champsaur

La mondialisation diminue le pouvoir des Etats. Ce sont les acteurs de celle-ci, le plus souvent privés qui y gagnent. Les domaines concernés sont nombreux : environnement, régulation financière, lutte contre la fraude, placements des riches particuliers, fiscalité…

Je prendrai l’exemple de la fiscalité sur les grandes entreprises. L’internationalisation croissante de celles-ci leur donne la possibilité de payer de moins en moins d’impôt. Elles peuvent faire apparaître une grosse part de leurs bénéfices mondiaux dans les pays où la fiscalité est faible. Les États-Unis Lire la suite…