Tous les articles de Jean-Pierre

index

 Les jours d’après

Par Dominique Quinio

Si l’enjeu n’était pas si grave, il y aurait quelque chose d’excitant à vivre l’élection présidentielle version 2017. Parce que rien ne s’y déroule comme prévu, qu’il est impossible de prédire quel en sera le résultat final, pas même le nom des deux candidats susceptibles d’être qualifiés pour le second tour. Les sondeurs affichent leur prudence et préviennent qu’ils ne pourront peut-être  pas donner une estimation des scores dès la fermeture des derniers bureaux de vote. Quelle nouveauté ! Devoir attendre que le dépouillement soit un peu plus avancé ! Patienter avant de se précipiter vers l’épisode suivant et de re-sonder les électeurs ! Lire la suite…

vote

Le réalisme du vote

Par Jean-Pierre Rosa

Un ami, ancien haut-fonctionnaire, me fait parvenir cette prise de position, pour laquelle j’avoue avoir une grande symapthie et convergence de vues, comme une récente tribune l’atteste :

« A une semaine du premier tour des présidentielles et au regard des derniers sondages qui nous donnent Marine Le Pen et Emmanuel Macron en recul à 22%, Jean-Luc Mélenchon en hausse à 20%, François Fillon à 19% et Benoit Hamon en dessous de 10%, il apparaît que se profile un véritable scénario « catastrophe » : un second tour entre Marine Le Men et Jean-Luc Mélenchon. Lire la suite…

egalite-homme-femme1

La situation des femmes

Par Paul Champsaur

Les médias signalent parfois la situation défavorable des femmes. Les plus hauts postes, cadre dirigeant d’entreprise ou haut responsable politique, ne sont pas répartis également entre les hommes et les femmes. Il en est de même, quoique de façon moins marquée, dans le domaine de la culture où existe une compétition libre entre les hommes et les femmes. Seuls 13% des très hauts salaires sont versés à des femmes. L’évolution vers plus d’égalité, commencée il y a longtemps semble néanmoins continuer. La proportion de femmes parlementaires dans le monde, quotas électoraux aidant, a doublé de 1995 à 2015 (22% aujourd’hui contre 26% pour la France et 38% pour l’Europe). Le taux de chômage des femmes en France est aujourd’hui inférieur à celui des hommes alors qu’il était par le passé nettement supérieur. Certain pays, notamment scandinaves, sont en avance sur ce chemin et l’espoir est permis. Mais il est bon de faire le point. Lire la suite…

famine

Famine en Afrique : et si nous étions responsables ?

Par Catherine Belzung

Les médias ont en parlé, enfin: dans les mois qui viennent, des millions de personnes risquent de mourir de faim en Afrique de l’Est  (Somalie, Ethiopie, Kenya), au Yémen,  au Soudan du Sud ainsi qu’au Nigeria, au Tchad et au Niger. Même si les chiffres sont difficiles à vérifier, il est question de vingt millions de personnes confrontées à une situation de famine, et de 50 autres millions dans une situation de grave insécurité alimentaire. On parle de 7 millions de personnes au Nigéria, de 7 millions au Soudan du Sud, de 6 millions en Somalie (soit la moitié de la population), de 7 millions au Yémen. Et cette situation est absolument sans précédant, puisque cette famine touche de façon concomitante plusieurs pays, situés parfois à des milliers de km les uns des autres.
Lire la suite…

accélération

La lenteur comme avantage concurrentiel ?

Par Jean-Pierre Rosa

Le principe de l’avantage concurrentiel est simple : si je propose un produit innovant et demandé, je détiens un avantage sur mes concurrents. Ce principe fonctionne entre entreprises mais aussi entre États, voire, dans une moindre mesure et lorsque les circonstances y portent, entre individus. Il est particulièrement mis en œuvre – sous sa forme la plus brutale – en temps de guerre. Il est alors source de découvertes techniques et scientifiques accélérées dans tous les domaines. En temps de paix, c’est ce principe qui fait du marché une sorte d’organisme vivant, où les acteurs passent leur temps et leur énergie à produire des avantages concurrentiels, à les maintenir ou à attaquer ceux de leurs concurrents. Entre individus, il est la plupart du temps subi : ce sont alors un certain nombre de capacités humaines qui sont mobilisées : vitesse d’exécution ou de compréhension, adaptabilité etc. Dans le cas du sport, il utilise non seulement les caractéristiques personnelles mais aussi la technique – tant qu’elle est légale et qu’un souci d’égalité entre les concurrents n’est pas venu en réguler l’usage. Lire la suite…

décarboner

Décarboner l’Europe

Par Philippe Segretain,

Pour lancer le Manifeste pour décarboner l’Europe Jean Marc Jancovici, Président du club de pensée «  The Shift Project », nous rappelle que  la différence de température entre l’ère glaciaire  et aujourd’hui est de cinq degrés. Dans son apparente modestie ce chiffre dit tout de l’enjeu  de la mise en œuvre effective des choix stratégiques énoncés par la COP 21. Lire la suite…

cerveau

Cas de conscience minimale : l’apport des neurosciences

Par Catherine Belzung

L’histoire de la petite Marwa, une petite niçoise de 16 mois hospitalisée en septembre 2016 suite à un virus foudroyant, a une nouvelle fois relancé le débat sur la façon d’accompagner des personnes atteintes de lésions neurologiques sévères. Alors que le débat sur le maintien en vie du bébé faisait rage, le Conseil d’Etat a statué le 8 mars 2017, ordonnant la poursuite des traitements, à la grande joie des parents. Qu’en penser ? Est ce bien raisonnable ? Lire la suite…

EXE-AVENIR 16

Le logement, où est le problème ?

Par Paul Champsaur,

La France moyenne est maintenant bien logée. Ont pratiquement disparu les logements sans W.C. intérieur ni installation sanitaire ; ils étaient 15% en 1984. En vingt ans, alors que la taille moyenne d’un ménage baissait, la surface moyenne par logement est passée de 80m2 à 90m2, d’où une augmentation de 30m2 à plus de 40m2 de la surface par personne. En 2013 6% des ménages estimaient leurs conditions de logement insuffisantes, soit environ 4 millions de personnes, contre 13,4% en 1984. Lire la suite…

voter ...

Les présidentielles… et le bien commun dans tout ça ?

Par Catherine Belzung

L’approche des élections à la Présidence de la République nous pousse à nous interroger. En effet, comment ne pas perdre le nord dans le contexte très délétère de la campagne électorale que nous subissons ? Comment rester motivé et déterminé à nous intéresser au débat politique, alors que tout nous pousse soit au dégoût (face aux affaires judiciaires en cours), soit à la panique (devant la montée des intentions de vote pour le programme du Front National), soit à une forme d’indifférence (cf le billet sur la PRAF attitude )? Sans doute qu’une solution est de garder notre boussole sur un point de mire : la défense du bien commun. Un cap, qui peut éclairer à la fois notre lecture de la situation et nos choix politiques. Oui mais alors comment voter si notre souci premier est de défendre l’intérêt général? Quels critères mettre en avant? Lire la suite…

Couverture sociale

Un projet pour la santé ?

Par Mathieu Monconduit

La campagne présidentielle incite à la créativité. Stimulés par des propositions décapantes sur la réduction du déficit public et la mise à contribution des acteurs de l’Assurance privée, aiguillonnés par de vieux scandales venus de pollueurs en santé tolérés par l’UE, des engagements concernant la santé sortent des tiroirs, donnant l’impression d’une vaste surenchère. Lire la suite…